Restons lucides et pragmatiques. L’iniquité que subit notre secteur, sur le fond, et l’absence de notre ministre encore récemment aux Trophées de la FHP, évènement phare de la profession, sur la forme, justifiaient notre colère. Marisol Touraine souffle le froid mais plus récemment le chaud. Doit-on y voir un signe favorable ? une volonté d’écoute ? ou encore un jeu diplomatique ? Comprenons déjà que sa porte est ouverte et que nous n’avons pas besoin de la forcer. En toutes circonstances, notre main reste de fer même si elle s’habille d’un gant de velours. Car en effet, les mots les plus doux demeurent des éléments de langage politique s’ils ne sont pas suivis d’actes. La FHP-MCO et nos cliniques sont prêtes à vous recevoir, Madame la ministre. Restons prudents mais surtout tenaces. Notre ultime volonté est celle de la construction et non son contraire. Nous continuons de veiller à ce que cet objectif soit parfaitement partagé.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*