Les Français nous aiment ! C’est ce que confirme le sondage IPSOS pour la FHP soulignant l’aspect remarquable de cette nouvelle dans un climat de sinistrose. En effet, 83 % des Français ont une bonne image de nos établissements. Ils sont même 92 % à juger que les cliniques sont à même de proposer une bonne qualité des soins, 88 % de proposer un accueil personnalisé et un séjour de qualité aux patients, 82 % d’être rapides dans la prise en charge des patients et 80 % d’être à la pointe de la recherche et des nouvelles technologies de soin. Ce sont nos points forts et ils sont reconnus en tant que tels par l’opinion publique. Par ailleurs, la crise n’a pas érodé l’attente très forte des Français de disposer d’une liberté de choix de son praticien et de son établissement. Le jeu reste ainsi ouvert, nous sommes soumis au verdict de la satisfaction du patient. Que les meilleurs gagnent ! Toutefois les Français sont balancés entre leur attachement à nos établissements et une inquiétude. Celle prioritairement de l’accessibilité financière des soins : 42 % des répondants perçoivent notre secteur comme spontanément coûteux. Ce préjugé nous colle historiquement à la peau. C’est un axe essentiel de travail pour nous tous, syndicat et établissements, car nous voyons clairement que la perception des Français de la réalité, notamment concernant les niveaux de remboursement – troublés par la communication des mutuelles – est erronée. Malgré nos atouts, notre bataille contre les idées reçues est plus que jamais d’actualité et sera de longue haleine. Enfin, 45 % des répondants évoquent la « dégradation » du système et 67 % jugent nécessaire de l’adapter. Pour cela, les Français comptent en premier lieu sur les médecins, puis sur les établissements et ne placent les institutions qu’en fin de liste. En clair, les usagers sont nos meilleurs alliés et comptent sur nous pour améliorer l’offre de soins. Message reçu 5 sur 5 !

Share
Cette entrée a été publiée dans Annonce, Impressions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*