Mon mandat à la tête de la FHP-MCO se terminant prochainement, ce blog est l’occasion pour moi de revenir sur trois ans de combat syndical en faveur de l’hospitalisation privée et de ses droits. Au terme de ces trois ans de mandat trois questions se posent : qu’avons-nous fait ? Qu’avons-nous obtenu ? Que reste-t-il à faire ?

La FHP-MCO est un jeune syndicat. Même si les questions liées à la défense du MCO ne sont pas nouvelles, le syndicat de spécialité FHP-MCO a été créé il y a seulement trois ans. Il fallait donc commencer par le faire exister, lui et ses problématiques. Il fallait apprendre à exister et à poser nos sujets de fond, auprès des pouvoirs publics, des médias et du grand public. Sur ce point-là, nous ne sommes pas mécontents : c’est à mes yeux une réussite.

Nous n’existions pas il y a trois ans. Aujourd’hui, nous sommes connus, reconnus. La place du secteur privée est actée dans les médias et nous sommes désormais considérés comme de véritables partenaires de l’offre de soin. En trois ans, nous avons fait apparaître la distorsion tarifaire entre le public et le privé : plus personne ne conteste cet écart de plus de 26% totalement insoutenable entre les 2 secteurs.

La communication de la FHP-MCO est donc également une satisfaction. Ce blog est la preuve que nous sommes désormais ouverts non seulement à nos adhérents, mais à tout citoyen soucieux de son système de santé. Pour y parvenir, nous avons su nous entourer de partenaires de communication (interne, presse et Internet) qui nous ont aidés à construire notre image et notre présence sur les différents supports.

Tout n’est pas acquis néanmoins : exister n’est pas convaincre. Qu’il s’agisse du privé comme du public, la santé est dans le rouge et le contexte économique actuel laisse présager que les jours meilleurs ne sont pas pour tout de suite. Je souhaite néanmoins, et j’en serai acteur si je suis réélu, aider chaque adhérent à traverser ces difficultés et à peser dans le combat que nous menons pour la survie et la pérennité du secteur privé.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
  1. Vendredi 16 décembre 2011 à 10:19, par: galvez

    Cher Mr Gharbi,
    Je tiens à vous féliciter et vous remercier pour tout ce que vous avez réaliser en 3 ans, cela n’a pas du être une mince affaire.
    Je suis actrice de santé en MCO depuis plus de 10 ans, aujourd’hui directrice des soins et fondatrice d’un centre d’entraînement à la sécurité des soins en parallèle.
    Nous voulons vous dire que nous sommes à vos côté dans ce syndicat FHP MCO pour participer activement à l’accompagnement du changement qui est entrain de s’opérer, les cloisons tombent inter-établissement, inter-statut, inter-activité, plublic, privé.
    Il va falloir le structurer pour que la survie de notre système.
    L’urgence d’aujourd’hui est de rendre hautement fiable pour nos patients nos prise en charge.
    Je vous invite à lire le prochain livre de Mr Morel qui fait suite à son livre « Les décisions Absurdes » qui est tout autant passionnant qui le premier.
    Nous devons tous travailler ensemble pour oeuvrer pour ce changement de culture.
    Votre syndicat doit avoir une place forte pour le faire, nous sommes avec vous.
    Cordialement

    Mme Galvez

    • Vendredi 16 décembre 2011 à 12:24, par: Lamine Gharbi

      Chère Mme Galvez,

      Merci pour votre très sympathique message de soutien.

      Cordialement
      Lamine Gharbi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*