Ça y est, ils sont en poste : Marisol Touraine tient son maroquin et dispose de cinq années pour travailler. 27 médecins ont été élus députés (41 précédemment), à parité politique gauche/droite et pèseront moins de 5% dans l’hémicycle. Ils sont davantage spécialistes (21), cardiologues avant tout, que généralistes (6). La santé, une affaire de cour ! Avec l’appui et les ressources de la FHP, nous allons identifier nos meilleurs cavaliers et patiemment retisser des liens. En juillet, alors que la France bronzera, les travaux préparatoires au PLFSS 2013 battront leur plein, auscultés avec la plus grande acuité par nos soins. Toutefois, ne nous leurrons pas, le tango endiablé se danse en région autour des SROS PRS alors que nous pratiquons à Paris les danses de cour. En parallèle, la conduite de 3 chantiers nourriront nos échanges avec le ministère : la recherche d’un financement équitable (TVA sociale, financement à la qualité…), l’obtention de conditions d’autorisation et de fonctionnement adaptées (notamment normes de chirurgie ambulatoire), l’assurance de relations médicales constructives (secteur optionnel). Enfin, comment pourrons-nous peser sur l’opinion publique et la rendre davantage perméable à nos initiatives, à nos idées ? De son évolution, liée à l’actualité nationale et internationale, dépendra aussi nos prises de parole publiques à venir.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*