Il y a deux ans, nous avons lancé notre campagne sur le « tarif unique », dont vous vous souvenez peut-être. Le tarif unique est un sujet auquel nous ne sommes pas prêts de renoncer, et qui continue à être d’actualité. C’est aussi un sujet que je connais de l’intérieur, pour avoir été moi-même responsable de plusieurs cliniques.

La situation est simple : les hôpitaux privés font le même métier que les hôpitaux publics. Nos praticiens ont les mêmes diplômes, soignent les mêmes maladies ; nous prenons les mêmes précautions, accordons les mêmes soins aux mêmes patients. Pourtant, nos tarifs, fixés par le gouvernement, sont plus bas (jusqu’à 28% en moins). On nous accuse souvent de ne soigner que les plus fortunés : en réalité nous sommes moins chers, donc plus accessibles !

La convergence des tarifs, d’abord annoncée pour 2012, a été reportée en 2018… Et en attendant, le trou de la Sécu continue à se creuser. En tant que patient, il est vrai que cela ne fait pas vraiment de différence, puisque la qualité des soins est la même, mais en tant que citoyen, je ne peux m’empêcher de souhaiter que notre système de santé se porte au mieux, et de faire mon possible pour que cela soit le cas !

J’espère donc qu’avec votre soutien, nous continuerons à avancer dans ce domaine, et que nous n’aurons pas à attendre 2018 pour apporter une solution à cette question.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*