Vous étiez 310 participants au congrès annuel de la FHP-MCO parmi lesquels de nombreux motivés qui ont bravé la grève de la SNCF. Un immense merci ! Une participation en augmentation sensible par rapport à 2013 dans laquelle l’équipe de notre syndicat voit une reconnaissance de son travail. Monsieur Félix Faucon, chef de service à la DGOS, a posé le cadre des réformes de financement sans hésiter à se frotter aux ripostes de la salle. Notre dynamisme, notre honnêteté intellectuelle, notre respect réciproque et notre combativité permettent de mettre en avant nos accords et nos désaccords en toute transparence. Madame Annie Podeur, ex-directrice de la DGOS et aujourd’hui secrétaire générale du Conseil économique et social, est venue le soir en toute amitié. En ce qui concerne les thématiques parcourues au fil de ces deux jours, IFAQ, parcours du patient, dégressivité des tarifs… Ségolène Benhamou, notre vice-présidente, soulignant leur très vif intérêt pour la profession, les a résumées en deux mots-clés : complexité et lenteur. Thierry Marx, cuisinier étoilé et manager aguerri, nous enjoignait de lutter contre les courants d’anxiété et de s’appuyer sur un cerveau collectif pour entrer dans le courant du changement. Luc Ferry renchérissait et nous incitait à lever les freins à l’innovation. Pas une innovation « futile mais utile ». Cette formidable capacité, vous l’avez démontrée au travers des retours d’expérience présentés. Oui, la reconnaissance du particulier dans l’intérêt général a un sens pour nous. Alors, autorisons-nous la transgression, nullement illégale, mais celle des idées, de la tradition, des habitudes. Ne créons pas nos ennemis par nos peurs, mais prenons des risques. Nous le savons tous au fond de nous : créer et entreprendre sont notre ADN. 3 à 0 est certes un bon début mais ne suffit pas, soyons plus ambitieux et, ensemble, allons loin.

Share
Cette entrée a été publiée dans Impressions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*