Avec un environnement tarifaire de -0,56% (0,35 + 0,21) et des croissances d’activité quasi inexistantes, certains investissements seront reportés, la pression sur les fournisseurs renforcée, mais les prochaines NAO ne pourront pas être évitées. Ce n’est jamais le bon moment de repenser le modèle social de notre branche et pourtant l’exercice est nécessaire et urgent. Notre convention collective issue de la fusion de cinq conventions est inadaptée, notre grille de classification professionnelle désuète et illisible pour les salariés comme pour les directions. Comparer les forfaits téléphoniques est un jeu d’enfant à côté de l’appréciation des fiches de salaire des infirmières d’une même région voire d’un même groupe. Jean Louis Maurizi, président de la commission sociale de la FHP, à laquelle siège des représentants de la FHP-MCO, était l’invité du dernier bureau de la FHP-MCO. La commission mixte paritaire a signé un accord sur l’augmentation du point en 2012 et s’attelle en 2013 au chantier périlleux de la refonte des classifications : identifier et hiérarchiser les emplois, organiser la progression de la carrière, etc. Le chemin est long. Par ailleurs, avec 24 jours d’absentéisme dans le secteur de la santé, versus 14 tous secteurs confondus, il conviendra de prioriser la négociation de jours de carence avec nos partenaires conventionnels. L’hôpital public l’a démontré clairement sans être entendu par Maryse Lebranchu : maintenir un jour de carence impacte sensiblement à la baisse le taux d’absentéisme et génère de substantielles économies. Concernant l’ensemble des propositions, il sera nécessaire d’effectuer une simulation de l’impact sur les charges sociales pour au moins 40% de nos établissements qui se prêteront au jeu, et d’en tirer les enseignements. C’est à ce prix que nous pourrons vous défendre.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*