Voilà quelques semaine que je n’ai rien écrit sur ce blog. Et pour cause : après avoir célébré mon mariage mi-juillet, je suis allé prendre le soleil sous d’autres cieux, loin des écrans d’ordinateur.

L’occasion de prendre du repos mais aussi du recul sur un quotidien dans lequel on s’enfonce facilement. A la FHP-MCO, nos revendications ne changent pas et pour cause : elles ne changeront pas tant qu’elles n’auront pas été satisfaites. Cela implique de savoir les renouveler et les faire vivre au fil du temps pour qu’elles gardent leur énergie et leur fraîcheur.

Au quotidien, nous réagissons à l’actualité, aux actions et propositions du gouvernement comme celles des autres syndicats du secteur de la santé. Le fait d’être plongé dans l’actualité ne doit pourtant pas nous faire perdre de vue nos objectifs de fond en tant que professionnels de santé : soigner et améliorer l’accès aux soins. 2011 est l’année du patient, mais surtout, j’aimerais que l’on ne se contente pas de 2011 pour mettre et garder le patient au cœur du dispositif !

Soigner n’est pas seulement le fait du médecin ou du chirurgien : soigner met en jeu un ensemble de dispositifs et d’acteurs qu’orchestre le directeur de clinique. Il se doit donc d’avoir une vision globale pour permettre à chacun de jouer son rôle au mieux. La comparaison, fréquente, avec le chef d’entreprise, se tient. A une différence près, qui est majeure : notre secteur nous engage à davantage de responsabilité, car le « bien » que nous « commercialisons » est la santé de tous.

Garder cette vision globale, pour faire évoluer le secteur de la santé de manière responsable, accompagner ses changements, prendre en compte l’environnement du secteur et ses tendances lourdes, voilà qui m’apparaît comme évident en ce retour de congés.

Et en tant que président de la FHP-MCO, garder cette vision globale est pour moi une mission de tous les jours.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*