C’est le cadeau de Noël ! Le « pitch » est simple : le crédit d’impôt issu du dispositif d’allègement de charges prévu par le pacte de compétitivité – CICE – nous serait accordé mais compensé par une moindre progression des tarifs de l’ordre de 3%. Effet mortifère : nos tarifs baisseraient sensiblement en 2013 mais les bénéfices de ce dispositif ne se feraient sentir qu’en 2014…voire en 2017. Bercy n’a t-il jamais géré une entreprise pour imaginer un tel scénario ? Les trésoreries tendues de nos établissements n’y survivront pas. Notre fenêtre de tir est réduite, quelques semaines seulement avant la publication de nos tarifs au 1er mars. Agissons donc de façon méthodique et concertée. Consternés par le refus de dialogue et le manque de considération de notre ministre de la Santé envers le secteur de l’hospitalisation privée, la FHP et ses syndicats de spécialité ont demandé à être reçus par le Premier Ministre. La FHP-MCO va saisir les tutelles et solliciter les FHP régionales pour adresser un courrier aux ARS. La presse généraliste (les Echos, le Monde, le Parisien…) désormais attentive à notre actualité au-delà de la presse spécialisée santé, sera interpellée. Nous sommes des créateurs d’emplois non-délocalisables, nous sommes dans nos territoires des acteurs économiques et sociaux de poids et pour nombre d’entre nous, majeurs. A ce titre, la FHP-MCO s’emploiera à informer de façon circonstanciée votre presse régionale. Enfin, vos 600 voix doivent être entendus par les parlementaires. Pour taper fort et ensemble, une lettre identique vous sera transmise pour être envoyée simultanément à vos interlocuteurs politiques.

Ne pas réagir à cet affront, c’est se taire pour longtemps ! Janvier sera sportif…Agissons !

Share
Cette entrée a été publiée dans Annonce, Combats. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*