Une chose est certaine : dans ma carrière, j’ai connu peu de gens qui travaillaient de nuit par choix. Dans le monde de la santé nous exerçons des métiers où notre priorité n’est pas de respecter scrupuleusement nos horaires de travail. Mais vient un moment où nous aimons, comme tout un chacun, avoir des moments à nous. Il est pourtant des situations où cela n’est pas possible. En l’occurrence, lorsque la vie de nos patients et nos praticiens est entre nos mains, rentrer chez nous n’est pas une option envisageable…

J’ai demandé il y a peu à tous nos adhérents de prêter une attention particulière à une enquête ouverte par le Ministère de la Santé sur la permanence des soins. La permanence des soins, c’est ce qui garantit que vous pourrez toujours trouver un médecin en cas de besoin, de jour comme de nuit, y compris les jours fériés. C’est un service public, d’intérêt général, qui doit être garanti par l’Etat et notre profession de l’Hospitalisation privée.. Ce qui pose problème aujourd’hui, c’est son financement : le public reçoit l’essentiel des financements, alors que le privé en fait au moins autant, et souvent gratuitement… Nous faisons tout aujourd’hui pour que l’enquête montre comment les professionnels de l’hospitalisation privée sont impliqués pour assurer la prise en charge des montants investis… et financés par l’ensemble des citoyens ! Face à cela, le financement devrait être mieux répartis (760 millions actuellement pour le public et 60 millions d’euros pour le privé !).

Mais quelque part, j’aimerais ne pas avoir à prendre part à ces polémiques. Voilà plusieurs mois que les discussions se succèdent et j’aimerais parfois qu’elles n’aient pas lieu. Qu’on n’y passe pas la nuit, si je puis dire. Il ne faut pas perdre de vue l’essentiel, qui est l’accès aux soins, c’est ça qui est important. Ce que j’espère donc, c’est que ces débats, quelle que soit leur issue, permettent à tous les établissements, privés comme publics, de garantir votre santé et d’être là pour vous à toute heure du jour et de la nuit.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*