Quand les Français deviennent nos patients, ils sont deux fois plus nombreux à avoir une très bonne image de l’hospitalisation privée. C’est ce que nous apprend le sondage mené en avril par Odoxa. La notoriété nationale de notre secteur passe par celle territoriale de nos établissements et nos patients sont nos meilleurs communicants. Au global, 9 patients et 8 Français sur 10 interrogés ont une bonne image de notre secteur. Un très beau score !

Néanmoins, les préjugés persistent : 35% du grand public pensent que les patients accueillis chez nous n’ont pas eu globalement une bonne relation avec l’établissement. Et lorsque 70% de nos patients sont satisfaits du rapport qualité-prix de leur séjour, le grand public le présume à seulement 40%. Les idées reçues sur le reste à charge ont la vie dure. Avec 30 points d’écart, c’est sur cet aspect que nous accusons le déficit d’image le plus important. En revanche, la qualité des soins délivrés dans nos établissements ne fait pas débat et 7 points seulement séparent la satisfaction des patients de celle perçue par le grand public.

Les directeurs de cliniques et leurs patients partagent une vision proche en considérant à 70% que la gestion du parcours de soins entre le médecin référent, les spécialistes et les hôpitaux est satisfaisante. Mais quand il s’agit d’estimer la satisfaction globale de nos propres patients après leur séjour, nous sommes touchés par la sinistrose : alors que 89% des patients sont satisfaits, les directeurs de clinique estiment qu’ils ne le sont qu’à 68%. Un gâchis de 21% de contentement pourtant nécessaire quand il s’agit de se lever le matin. Il est urgent de réapprendre à être fiers de notre travail !

Enfin, les patients ont raison quand ils considèrent à 46% la satisfaction du personnel comme très importante pour obtenir celle des patients. Et l’expérience nous montre que la satisfaction affichée des patients booste celle des salariés. Un cercle vertueux dans lequel nous nous efforçons tous d’entrer…

Share
Cette entrée a été publiée dans Annonce, Impressions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*