Nous avons embarqué après guerre sur le même navire que nos médecins libéraux. Ensemble, nous avons bâti progressivement mais de façon solide une offre de soins aujourd’hui irremplaçable dans notre pays. Nos 8 millions de patients le prouvent au regard de tous. Le soutien à notre corps médical libéral, pour certains d’entre vous très coûteux, est majeur. La FHP et la FHP-MCO ont fait savoir leur soutien à cette grève auprès des syndicats médicaux, des tutelles, des médias. Car défendre nos médecins aujourd’hui est une garantie de la pérennité de nos établissements demain. A l’heure de ce billet, la mobilisation est forte sur l’ensemble du territoire: sur les établissements qui nous ont répondu, près de deux tiers sont concernés par la grève, dans 15 régions. Les choses sont appelées à évoluer au cours de la journée.
Les trois jours qui viennent seront décisifs pour frapper les esprits. La grève démarrait ce matin à 7h à l’appel de 28 syndicats et organisations professionnelles ; mercredi, cette mobilisation prendra la parole dans la rue à partir de 14h devant le ministère de la Santé à Paris avec un objectif commun : la défense d’un système de santé solidaire, pérenne et accessible à tous. Cela passera par l’évolution de l’avenant n°8 qui cristallise toutes les oppositions et par le rétablissement d’une relation de confiance entre nous et avec nos gouvernants. Pour cela, il faut des signaux forts : faites-nous un état régulier de la situation au sein de votre établissement, par retour de mail. Ce sont notre mobilisation et la compréhension de l’opinion publique de l’urgence de la situation qui forceront l’écoute de nos décideurs.

A vos mégaphones ! Agissons !

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*