Le 17 octobre prochain, les partenaires conventionnels signeront, ou pas, leur copie commune qui vise à encadrer les compléments d’honoraires.

En l’absence de consensus, Marisol Touraine a prévenu: elle légifiera. Les internes ont annoncé qu’ils descendraient dans la rue le 17 et, en vue de la dernière ligne droite, les lobbying s’intensifient.

Le PLFSS 2013 ne détendra pas l’atmosphère. L’économie de 1,76 milliards d’euros attendue des praticiens pèse très lourd au regard de la contribution de 657 millions demandée à l’hôpital. La position de la FHP-MCO demeure inchangée et nos messages en direction de tous, restent cohérents. La liberté de choix de son médecin est un postulat irrévocable. La revalorisation des actes des praticiens surtout pour ceux restés bloqués en secteur 1, est une priorité. Les abus de 300 praticiens ne peuvent pas condamner une profession entière (200 000 praticiens dont 45 000 exercent dans nos établissements). Rappelons que les compléments d’honoraires pèsent 2,4 milliards d’euros, soit 1,4% du budget total de la santé et seul 0,4%, soit 700 millions, pour les dépassements pratiqués dans l’enceinte d’un établissement hospitalier ! Un reste à charge pour le patient de « zéro » est un défi à notre portée en socialisant ces dépassements. Tout n’est qu’une question de volonté politique !

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, Impressions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*