Depuis 2009, la FHP-MCO est partenaire officiel du c2ds (comité pour le développement durable en santé) et considère désormais le développement durable comme une problématique à vivre au quotidien. Je crois en effet que dans le domaine de la santé comme ailleurs, la question du développement durable est quelque chose qui doit se vivre au quotidien, et pas seulement par des déclarations de principe.


Pour ma part, j’ai eu, un jour, une sorte de révélation par rapport à la question du « vert » alors que je faisais repeindre les murs de ma cuisine, il y a quelques temps. Je me suis aperçu que, parmi les meubles que nous avions déplacés, l’aquarium n’était pas revenu à sa place : le peintre m’expliqua que la peinture était toxique pour les poissons et que l’aquarium devait restait dans la pièce voisine. Je me retrouvais donc à faire subir à mes enfants ce dont on protégeait nos poissons ! J’ai appelé cette attitude « le syndrome du poisson rouge », cette tendance à se concentrer sur l’efficacité à court terme (avoir des murs repeints) au détriment d’une pensée plus globale et de notre bien-être, tout simplement.

En tant que managers, responsables d’établissement, nous commettons bien souvent le « syndrome du poisson ». Nous sommes concentrés sur la santé de nos patients et la gestion de nos établissements, sur l’efficacité immédiate. Je me réjouis du fait que ce partenariat nous pousse à accorder plus d’importance au développement durable, à notre bien-être, notre propre santé. Comment mieux réduire les émissions et déchets toxiques, les dépenses énergétiques, d’un établissement de santé ? Comment faire de nos cliniques des lieux de vie et de bien-être pour nos praticiens et nos patients ?

A titre personnel, je n’ai pas de réponse toute faite à ces questions. Mais la nouveauté, c’est que je les ai désormais à l’esprit chaque fois que nous lançons un projet, que la question est posée. Et j’espère qu’avec le temps, tous ces enjeux deviendront de plus en plus concrets et ancrés dans nos habitudes.

Share
Cette entrée a été publiée dans Humeurs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*