En 2008, la profession se dotait d’un syndicat dédié aux spécialités M, C et O. Depuis dix ans, au sein de la FHP, il défend les intérêts des établissements de santé de court séjour, au regard de leurs spécificités et de leur technicité. Ce sont ces métiers qui seront à l’honneur au cours d’une Journée organisée par la FHP-MCO le 27 juin prochain.

Les directeurs d’hôpitaux réagissent légitimement au « bashing » actuel de leur profession, en arguant du poids des injonctions contradictoires qui rendent difficile leur management. Que dire du nôtre quand, de surcroît, certaines difficultés peuvent avoir comme juge de paix le Tribunal de Commerce. Cette journée ensemble est utile pour partager nos difficultés communes, elle est surtout nécessaire pour trouver des solutions et préparer l’avenir.

La matinée sera consacrée au dossier majeur de la réforme du droit des autorisations, qui concerne tous les établissements MCO. Puis nous présenterons les résultats 2018 de l’évaluation des ARS réalisée annuellement à la demande de la FHP-MCO, et tiendrons notre assemblée générale. En parallèle, nos pharmaciens se retrouveront dans le cadre d’une session du Club Pharmacie. L’après-midi, place aux différents métiers. Quatre ateliers seront animés simultanément : sur la cancérologie avec l’AFC-UNHPC, sur la dialyse avec la FHP-Dialyse, sur l’obstétrique avec la Commission Naissance, et enfin les CME avec la CNPCMEHP sous la présidence de Jean-Luc Baron.

Autant de sujets, autant de problématiques, autant de solutions à trouver et à mettre en œuvre. Je vous attends nombreux le 27 juin à Paris !

Ségolène Benhamou
Présidente de la FHP-MCO

Share
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*