Après un premier recours européen contre une aide illicite d’Etat déposé en 2007 par les établissements privés allemands, puis un second en 2010 par la FHP-MCO, c’est une troisième tentative belge, qui réussit à ouvrir une brèche.

Le recours belge, tout d’abord classé sans suite puis porté devant la Cour de justice de l’Union Européenne, devient un gros caillou dans la chaussure de nos gouvernements. Même si la Cour européenne ne remet pas en cause les subventions versées aux hôpitaux publics belges, elle enjoint la Commission européenne de réexaminer leur légalité. Vous ne feriez pas le même métier ? Alors, prouvez-le, réclame en clair la Cour européenne. Un différentiel de 22% entre les tarifs des deux secteurs hospitaliers serait justifié ? Expliquez-le !

Un accroissement de l’activité publique de 3,4% les dix premiers mois de 2012 alors que nous maîtrisions la nôtre à 1,4% : justifiez-la ! Un différentiel de charge sociale d’environ 6% qui signifie un coût de 202 euros pour une clinique et 190 euros pour un hôpital pour 100 euros net payés. Motivez-le ! Les cliniques ne seraient pas des entreprises privées comme les autres et ne bénéficieraient pas du dispositif CICE ? Démontrez-le ! Notre quête de transparence et d’équité ne faiblira pas mais redoublera de force. 2013 sera le discours de la preuve.
Au nom de la FHP-MCO, je vous présente mes meilleurs voeux pour cette année 2013.

Share
Cette entrée a été publiée dans Humeurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*