Les sources d’économies pour nos établissements de santé ne sont pas inépuisables, elles n’ont toutefois que les limites de notre imagination. Le reprocessing des dispositifs médicaux à usage unique, encore nommé remanufacturing, fait partie de ces idées inattendues, nouvelles en France mais éprouvées à l’étranger. C’est aussi l’une des propositions de la FHP-MCO au Ministère de la santé pour la campagne tarifaire 2017.

Le « remanufacturing » ou « retraitement des dispositifs médicaux » consiste à désinfecter, nettoyer, remettre en état / refabriquer, tester fonctionnellement, emballer, stériliser des dispositifs médicaux réputés à usage unique, conformément aux standards internationaux. Cette démarche a reçu l’avis favorable de la Food and Drug Administration (FDA) et du Gouvernment Accountability Office aux Etats-Unis après analyse des événements indésirables recensés. Le DM remanufacturé porte le marquage CE, il répond à une démarche industrialisée de qualité réalisée par des entreprises spécialisées.

Les avantages de ce retraitement sont tout d’abord d’ordre économique, car il est raisonnable d’escompter une économie d’au moins 50% sur le prix du DM neuf. Les bénéfices sont également environnementaux et sociaux. Plusieurs pays comme l’Allemagne ou les États-Unis réutilisent – depuis 15 ans pour le premier et 20 ans pour le second – des dispositifs médicaux à usage unique. L’Allemagne a légiféré en interdisant le retraitement au sein des établissements de santé et en le confiant à des industriels spécialisés dans le domaine qui portent la responsabilité de la haute qualité de ce remanufacturing. En France, la réglementation l’interdit, en interne comme en externe.

Tous les DM ne peuvent être remanufacturés. En Allemagne par exemple, seuls 20 % des dispositifs sont éligibles. Mais en ce monde très contraint … 20% nous prenons ! La FHP-MCO propose une modification législative afin de permettre le lancement d’un dispositif expérimental d’autorisation de la mise en œuvre du remanufacturing.
Nous nourrissons l’espoir raisonnable de pouvoir faire bouger les lignes.

Ségolène Benhamou
Présidente du syndicat FHP-MCO

A télécharger : A Comparison of the Defect Rate Between Original Equipment Manufacturer and Reprocessed Single-Use Bipolar and Ultrasound Diathermy Devices

Share
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*