Dois-je commencer par la mauvaise nouvelle ou par la mauvaise nouvelle ? D’une part, une moindre augmentation de l’ONDAM hospitalier : +2 % en 2015 contre 2,24 % en 2014. D’autre part, un plan d’économies de 730 millions d’euros en 2015 contre 577 millions en 2014, dont nous savons à ce jour qu’il touchera la chirurgie et la dialyse. A quelques semaines du 1er mars, nous sommes aveugles sur les évolutions tarifaires. Quid des prévisions de volume qui impactent négativement les tarifs ? Nous étions l’année dernière à +2 % pour le secteur privé et à +2,8 % pour le secteur public. Quel arbitrage fera la ministre : baissera-t-elle – comme nous le demandons – à 1,5 % l’augmentation du volume prévisionnel du secteur privé qui était en sous-exécution en 2014, ou accédera-t-elle à la demande de la FHF d’avoir les mêmes prévisions d’augmentation de volume que le secteur privé, alors que le secteur public était l’année dernière en sur-exécution malgré un différentiel de 0,8 point ? Quid du coefficient prudentiel ? Va-t-on encore nous pénaliser a priori alors que la dégressivité tarifaire s’appliquera sur l’activité 2015, et va-t-on faire planer un doute sur sa restitution aux établissements jusqu’à la fin de l’année ? Quid de l’effet tarif ? Le ministère va-t-il se focaliser sur nos seules baisses de charges, notamment liées au CICE, ou avoir une approche globale intégrant les nombreuses augmentations de nos dépenses ? On nous annonce une campagne tarifaire 2015 brutale. Nous veillerons à ce que la ministre soit équitable dans sa « brutalité ». Il ne serait pas acceptable qu’elle redonne en MIGAC à certains ce qu’elle prendrait en tarifs aux autres, ni qu’elle ferme les yeux sur l’augmentation des tarifs journaliers de prestations, les fameux TJP qui sont à la charge des patients et que les hôpitaux publics utilisent pour ajuster leur budget. La question de la visibilité et de la lisibilité tarifaire est malheureusement toujours d’actualité et nous ne voyons aucune amélioration année après année.

Share
Cette entrée a été publiée dans Combats, Impressions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*